August Wilhelm LEU      


Le paysage est l'un des genres picturaux majeurs de l'art européen. Cet ouvrage en déroule l'histoire, de l'Antiquité jusqu'r nos jours. Grâce r la présence de 220 chefs-d'oeuvre, l'auteur offre,

r travers une sorte d'argumentation par l'image, une étude approfondie de ses évolutions et ses étapes.

Le texte analyse en détail les divers contextes dans lesquels le paysage a été vu et représent&

r différentes époques. Aprcs l'Antiquité, de la fin du monde ancien jusqu'au début de l'âge moderne,

on voit se perpétuer certaines formes et fonctions antiques : paradis terrestre, allégorie de "l'âge d'or"

Au XVIe siccle, l'héritage des idéaux antiques et les interactions multiples entre une conception du monde en

plein bouleversement et de nouvelles formes de représentation aboutissent r l'invention

du paysage comme genre autonome de la peinture de chevalet. C'est dans l'Europe du XVIIe siccle que le paysage peint connait son plus riche épanouissement, dans la synthcse de la nature et de l'art ,

de l'imitation et du symbole, fixant la mesure pour les générations r venir. Les Lumicres, le gout du voyage et un

nouveau sentiment de la nature entrainent, au XVIIIe siccle, la floraison de tableaux        .
qui restituent fidclement la topographie réelle, sous forme de vedute et de paysages assujettis r une étude exacte de la nature.

A l'inverse, ce sont les mondes intérieurs et secrets de l'âme

Article paru en 2012, mis à jour en janvier 2020.