L. Aston KNIGHT   


Louis Aston Knight est né à Paris 7e le 3 août 18731. Il est le fils du peintre naturaliste Daniel Ridgway Knight1 dont il fut l’élève.

Il pratiqua habilement la peinture de paysages, ces derniers toujours éclairés par quelque nappe d’eau, qu’il aimait peindre.

En 1892, il entre à l’Académie Julian pour plusieurs années où il étudie avec pour professeurs Jules Lefebvre et Tony Robert-Fleury.

Il figure au Salon de Paris de 1894 à 1924 et prit part à des Salons de province. Il reçoit une médaille de bronze à l’exposition

universelle de 1900, suivi d’une mention honorable au Salon de 1901. Il remporte une médaille d’or au Salon de Reims, Cherbourg, Lyon,

Genève et Nantes. En 1905, il reçoit sa première médaille en or au Salon.Louis Aston Knight nous a laissé de nombreux

paysages de la Normandie (différentes vues de Beaumont-le-Roger, les bords de l’Iton à

Évreux, la place du Vieux-Marché à Rouen, vue du bassin à Honfleur, etc.), de la Bretagne (vue des fortifications de Vannes, la Bretagne le soir),

de Hollande (le vieux port de Dordrecht, Dordrecht le soir), de Venise (Un canal de Venise, le pont del angelo, le Rio Sant Aponal),

des États-Unis (Vue de New York la nuit, l’East River, Ferme du Riverside).En 1905, il part pour la première fois aux États-Unis. Après 1907,

Pour inciter les villageois à cultiver et fleurir leurs jardins, il offrait chaque année 1000 francs de prix pour la « Chaumière fleurie .

Vous ne pouvez imaginer combien tout le canton est plus fleuri qu’auparavant. Tout le monde en profite et quelques uns de ces jardinets



toussaint   toussaint

toussaint   toussaint

toussaint    toussaint

toussaint   toussaint

toussaint   toussaint

toussaint    toussaint

toussaint    toussaint

toussaint    toussaint