Caleb BINGHAM


Né de Henry Veste et de Mary Arman Bingham le 20 mars 1811, Bingham se déplace avec ses parents et cinq frères et soeurs de mêmes parents de leur ferme de la Virginie au territoire du Missouri en 1818.

S'arrêtant chez Franklin, Henry Bingham a ouvert une taverne et a commencé une usine de cigare. Le Bingham plus ancien, malheureusement, reculs financiers

expérimentés, et quand il est mort en décembre 1823, lui à gauche son épouse et enfants dans la dette. Pour prévoir ses enfants, Mary Bingham a fondé la première

académie féminine à l'ouest du fleuve du Mississippi en Franklin. Quand la ville a inondé en 1825, la famille s'est déplacée à une ferme dans le comté salin, pas loin de roche actuelle de flèche.

Pendant ses années d'adolescent, George a poursuivi de divers métiers, et autour 1828 il s'est déplacé à Boonville voisin. Tandis que mis en apprentissage chez un ébéniste et un ministre de méthodiste, il a rencontré un peintre ambulant de portrait. Bingham a décidé

de poursuivre une carrière de peinture. Par l'encouragement des amis, le jeune, autodidacte artiste a commencé des portraits de peinture en 1833.

Trois ans après, en avril, il a épousé Sarah Elizabeth Hutchison, de Boonville. Les couples auraient quatre enfants ; Bingham a survécu à tout sauf l'un d'entre eux.
Début 1837, Bingham a peint des portraits dans Natchez, Mississippi. Après avoir étudié à Philadelphie en 1838, Bingham est revenu au Missouri, où il a dépensé des années peignant des portraits.

Actif politiquement, il a servi la convention 1840 de libéral dans Rocheport, où il a esquissé et a peint les bannières politiques. Désirer peindre les figures politiques influentes, Bingham a quitté le Missouri en 1841 pour Washington ..